Tết, le nouvel an Vietnamien

Je redescends sur la côte pour Tet, le nouvel an Vietnamien, qui tombe le 31 janvier cette année. À la campagne tout est fermé pendant  quasiment 1 semaine, chacun rejoint sa famille pour célébrer le nouvel an, et j’ai dû jeuner quelque fois car je n’arrivais pas à trouver un restaurant ouvert la journée. Rassurez vous je ne suis pas mort de faim car tous les soirs je me faisais inviter à manger par des locaux qui étaient ravis de partager leur repas de nouvel an avec moi. Accompagné de bières et alcool de riz bien sûr.

GX1_P1090483

La précision des panneaux Vietnamiens, à la montagne ils donnent la pente de la côte au centième de pour-cent près !

GX1_P1090486

Tout commence à Hoi An, où j’avais presque honte car j’ai négocié dur pour diviser par 2 le prix de la chambre chez l’habitant (4 euros), et le soir ils m’ont invité à partager le repas de Tet avec toute leur famille :

GX1_P1090381

Après avoir observé faire la confection de Bánh Tét :

GX1_P1090401

Je me suis lancé, et ça n’a pas trop mal marché ! C’est un cylindre de riz fourré à la viande ou aux haricots, entouré d’une feuille de bananier,  puis cuit pendant plusieurs heures :

GX1_P1090394

Rapide passage par Da Nang, sur la route pour aller à Hue :

GX1_P1090438

Avec un joli col de montagne à passer en bord de mer :

GX1_P1090468

GX1_P1090457

GX1_P1090413

Je fais une pause sur la plage déserte et cet homme vient m’aborder, je comprends vite qu’il est sourd et muet. On commence à discuter en dessinant sur le sable et il m’explique l’histoire de la guerre. À 13 ans il combattait avec une arme à la main, puis l’explosion d’une bombe l’a rendu sourd. Il m’a ensuite amené chez lui pour me montrer des photos d’époque et des restes de bombes et lance roquettes qu’il avait dans son jardin, puis il m’a amené à moto non loin de là pour me montrer des bunkers caché dans la forêt, je n’ai pas compris toute l’histoire car il manquait le sable pour dessiner. On a fini par boire une bière avant de rentrer chacun chez soit :

GX1_P1090430

GX1_P1090464

GX1_P1090474

Arrivé à Hue, je rencontre David, un allemand qui passe 3 mois par en au Vietnam, il me présente Phuc et Phong (je ne suis pas sûr de l’orthographe) qui nous invite pour le réveillon de Têt, le 31 janvier. À minuit ils font une petite cérémonie lors de laquelle ils jettent du riz dans la rue, puis allument un feu pour faire bruler de la fausse monnaie, cela porte chance pour l’année à venir :

GX1_P1090503

Montage vite fait, désolé, pas de musique cette fois ci :

Un commentaire sur “Tết, le nouvel an Vietnamien

Pour me faire plaisir, laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.