De Sucre à Uyuni en passant par Potosí

Après quelque jours de repos à Sucre, on repart direction Uyuni à 5 cette fois, deux Argentins, un Colombien, une portoricaine et un français, 2 motos et 1 sidecar. Le groupe grossi de jour en jour !

Arrivé à Sucre, je prends le bus pour aller au marché faire quelques achats : des pièces de rechange pour la moto, des outils, un tapis de sol et un sac de couchage pour aller camper dans le Salar de Uyuni la semaine prochaine.

Vue sur la ville depuis les quartiers hauts. Ils peindent rarement les maison. C'est pour ça que la ville vu de loin a cette couleur rouge de brique.

Nicolas et Paula était en contact avec un Argentin, Ricardo, vivant à Sucre, et il nous invite tous à un "asado", un gros barbecue qui commence à 11h du mat pour finir à minuit. On passe la soirée à danser et chanter sur de la cumbia dans le salon.

On rencontre pleins de gens qui voyagent à moto et ici c'est un couple Colombien/Puertoricain qui va nous accompagner pendant quelques jours pour aller à Uyuni. Le jour du départ on se donne rendez vous sur la place centrale et la presse locale vient nous interviewer. Le lendemain on a droit a un article dans Correo Del Sur !

C'est parti pour Potosi, la journée commence bien malgrès un ciel nuageux.

Une mère et sa fille attendent sur le bord de la route. Beaucoup de gens font du stop ici. Il y a 1 semaine j'ai pris un enfant qui faisait du stop pour rentrer à sa maison après l'école.

Je n'ai pas de photos pendant le déluge mais on s'est pris de la grêle, de la pluie et du vent. Et autant vous dire qu'il ne fait pas chaud à 4100m... On est arrivé trempé de nuit à Potosi. Là c'est l'acalmie après l'orage, mais avant l'orage suivant !

Après une nuit à Potosi, on part direction Uyuni. On croise une vieille ligne de chemin de fer qui semble désafectée.

Mais au bout de 10 minutes un train surgit de nulle part !

La route est vraiment splendide. On serpente entre 3600m et 4200m d'altutide. Le paysage est très aride, quelques cactus de temps en temps. Efrain, le Colombien, et sa copine sur leur sidecar.

Malgrès les nuages on peut apercevoir les cimes se situant à plus de 100km d'ici.

Jusqu'à maintenant je n'arretais pas de voir des panneaux routiers "attention lama" sans trop y croire, mais si ! Il y a des lamas sur la route. Et si ils commencent à martiquer ça veut dire qu'il faut vite courir car ils te crachent dessus pour se défendre.

3900m d'altitude, une plaine herbeuse avec des centaines de lamas (tous les points noirs), et des dunes de sables.

L'orage de la veille nous rattrape, vite vite !

Ça s'est joué à 1km près, mais on est passé avant qu'il traverse la route !

Voilà l'équipe presqu'au complet. Prochaine étape : camper en plein milieu du plus grand désert de sel au monde, le Salar de Uyuni.

Bonus : Article du journal de Sucre qui nous a consacré une page.

http://www.correodelsur.com/2014/10/22/11.php

Cinco motoristas recorren América borrando fronteras
Bela, Efraín, Nico, Paula y Yann son motoristas extranjeros que la mañana de ayer, martes, coincidieron en la plaza 25 de Mayo, de donde continuaron viaje juntos a Potosí y Uyuni.
De hecho, su presencia no pasó desapercibida, algunos peatones que circulaban por la plaza central se aproximaron a saludarlos y aprovecharon para conversar un poco sobre su viaje. Lo mismo hicieron algunos periodistas.
Efraín de Colombia y Bela de Puerto Rico con una pareja de jóvenes que tiene previsto recorrer el continente americano de norte a sur y de sur a norte, mientras que Nico y Paula, ambos argentinos, constituyen otra pareja que pretende recorrer Sur, Centro y Norte América desde Argentina hasta México. Yann es francés y casualmente se conoció con Efraín y Bela en Santa Cruz y decidió unirse a la travesía comprándose una moto pequeña de fabricación china.
Paula y Nico que salieron en agosto de este año de Santa Teresita, Buenos Aires, Argentina en una sola moto, piensan llegar a México dentro de tres meses. Ambos emprenden viaje bajo el título de Nico y Paula por Latinoamérica y un autoadhesivo que mandaron a imprimir lleva una whipala como símbolo de la unidad latinoamericana y reivindicando lo originario de este continente.
Los planes de Efraín y Bela son más largos en trayecto y tiempo. Salieron en marzo de este año de Estados Unidos montados en una motocicleta que tiene su carro lateral. Su plan es llegar hasta Uruguay pasando por Chile y Argentina, y desde ahí regresar por Paraguay y Brasil hasta el punto de partida. La travesía según el plan de ambos, durará dos años y viajan bajo el slogan de « Motonómadas ».
Yann viaja solo en su moto y quiere hacerlo durante un año por el continente americano.
Los cinco viajarán juntos hasta Uyuni y de ahí tomarán rumbos diferentes por el norte y sur.
Para financiar el viaje, contaron Nico y Efraín, deben trabajar en algunas ciudades como ayudantes de hostales, meseros o jardineros, al mismo tiempo que venden publicidad a empresas que quieran apoyarlos.

7 commentaires sur “De Sucre à Uyuni en passant par Potosí

  1. Patricia on

    tes photos sont splendides … Malgré l’aridité du paysage
    Continue de nous fair rêver :-)

  2. Je me régale de voir tous ces paysages plus fabuleux les uns que les autres et je t’envie…. Là j’ai juste envie de me réveiller 20 ans en arrière ;-)

  3. Super, comme d’hab ;-)
    Tu vas voir Uyuni c’est incroyable. J’espère que vous aurez beau temps.

  4. samirant on

    Superbes photos…un dépaysement assuré en les regardant et une grande envie de faire comme vous!!!Un grand merci pour nous permettre de partager cela…

  5. ça me rappelle des souvenirs, et j’ai hâte de voir tes photos d’Uyuni ! Moi j’avais eu un grand soleil (fais attention aux coups de soleil, avec le sel tout blanc, tu prends super vite…), mais il parait que quand il pleut c’est encore mieux, car cela fait un immense miroir.

    Bon par contre… « ils peindent »… ouille ouille mes yeux ! ;)

  6. Bonsoir, je me présente, je suis la cousine de Teddy. Je suivais déjà votre aventure en Asie il y a qqs mois déjà. J’avais mis Pim Pam dans mes favoris. Depuis très souvent je visionne le blog. J’ai visionné les Pyrénées et la Corse. A présent je suis ton voyage en Amérique du sud. C’est tjs aussi bien !!! Les photos sont magnifiques, exceptionnelles, vraiment BRAVO. Merci pour ces moments de partage… Bonne route, continue, c’est réellement très très beau … A bientôt

  7. Véronique on

    Vraiment au top Yann, tu as une réelle chance et merci de nous la faire partager et comme dirait l’autre dans une certaine émission J’ACHHHEEEETTTTTE ;-))))
    Des bisous et encore des bisous

Pour me faire plaisir, laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.