Nuestra Señora de La Paz

La Paz, capitale de la Bolivie, 1 million d’habitants, s’étend de 3400 à 4000m d’altitude, et sur le plateau à 4000 c’est El Alto, 1,7 millions d’habitants, une autre ville mais elle se touchent. Beaucoup de bruit, klaxons, fumée noire des bus en 1ère qui essayent de monter les cotes pentues, ça grouille de mouvement dans la rue.
J’avais pour projet de gravir le Huayna Potosí, sommet à 6088 mètres, mais la saison des pluies vient de commencer et le sommet, visible depuis la ville, est caché dans les nuages. Et puis je suis tombé malade, une angine, puis bronchite, donc au final j’ai passé quasi 2 semaines à La Paz mais je n’ai pas fait grand chose. J’ai juste quelques photos du marché d’El Alto, le plus grand marché de Bolivie.

Ici ce sont les "bureaux" des chamáns qui peuvent te conseiller, te dire combien de fétus de lama il faut enterrer dans les fondations de ta nouvelle maison pour lui porter bonheur, etc...

Le fameux fétus de lama, on peut les choisir poilus ou non, suivant ton projet, il en faut des plus ou moins gros.

Ici c'est le marché de gros, qui vend en gros pour les autres marchés de la ville.

Pas facile de prendre des photos car les locaux n'aiment pas ça. Ils disent que ça leur vole une partie de leur âme.

Du coup je prends quelques photos avec l'appareil à la taille, sans cadrer et en marchant.

Vue d'El Alto sur La Paz, avec en fond à gauche le sommet Huayna Potosí dans les nuages.

La Vale de la luna. Toute la ville est construite sur cette sorte de sable qui s'érode très vite. Certaines maisons sont en porte à faux avec plusieurs mètres qui se sont érodés sous la maison. Et il y a quelques années un pan complet d'une coline s'est effondré, détruisant toutes les maisons et faisant beaucoup de victimes.

Et la vidéo :

Prochaine étape, quitter la Bolivie pour échapper à la saisons des pluies. Au Péru c’est pareil, donc direction Paraguay. Je vais redescendre dans la plaine par la « route de la mort », puis traverser la pampa, parfaitement plate, à 300m d’altitude, pendant 1500km pour rejoindre le Paraguay.

4 commentaires sur “Nuestra Señora de La Paz

  1. Sympa le marché, c’est quoi ces énormes citrouilles vertes ?
    Tu continues en moto ?

  2. Patricia Heve on

    Voleur d’âme :-) toi alors !! Tu devrais partir un jour avec Antoire de Maximy :-) caméra à bout de bras, vous feriez la paire ! Chouette post comme d’habitude , on s’en lasse pas de te suivre . Eh au fait ! Tu as un joli bonnet !!

  3. Aucune idée, ça ressemble à un gros potiron, mais je n’en ai pas acheté. Ça doit servir pour les soupes, ils boivent beaucoup de soupes ici. Et oui toujours à moto, 5500 km pour l’instant. Le prochain article c’est la route de la mort, avec un video sympa que je suis en train de finir.

Pour me faire plaisir, laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.