Carnaval de Corrientes

J’attaque ma descente vers Buenos Aires pour y rencontrer ma maman et Didier qui viennent passer 10 jours de vacances pour me voir. Vous connaissez peut être couchsurfing, une page web qui permet de rencontrer les locaux et d’aller dormir chez eux. Jusqu’ici ça ne fonctionnait que moyennement, avec peu de membres actif, mais en Argentine c’est impressionnant. Sur la route de 1200km qui m’attend, dans chaque ville j’ai quelqu’un qui m’a proposé de m’héberger. Je commence par Corrientes où par chance j’arrive la veille du Carnaval. Frederico et son frère m’héberge dans leur maison. Une des cousines va défiler et toute la famille s’attise pour terminer le costume à temps.
Dans ce carnaval, 8 « comparsas » (groupe de personne) vont défiler et s’affronter avec un jury qui élira la plus belle. Mais on ne choisi par sa « comparsa », on en hérite à sa naissance ! Les deux plus grandes réunissent 700 danseurs et musiciens.

Toute la famille participe à l'élaboration du costume. Cela peut prendre de quelques semaines jusqu'à 1 an, en fonction de costume à réaliser.

Chaque paillette est cousue une à une sur un support textile. Cette pièce par exemple va servir à faire un des nombreux pic sur le casque que portera la danseuse.

C'est parti pour le défilé qui va durer toute la nuit pour terminer à l'aube !

Je reprends la route et je fais une pause à Avellaneda, Santa Fe, où toute une famille m'accueille pendant quelques jours.

Au programme pizza maison à la parilla (BBQ). C'est ma meilleure pizza depuis que j'ai quitté l'Europe, ça fait du bien !

Kayac sur le rio Paraná avec Romina.

Presque tous les jours il y a un orage en fin d'après midi.

La dessus tout le monde est clair, la meilleure viande du monde est ici. Leur secret c'est : des vaches en pleine liberté qui gambadent toute la journée, et une cuisson très douce avec le feu d'un coté et seulement quelques braises sous la viande, pendant 1 ou 2 heures.

Pour continuer ma descente ils me disent que la route est plus belle de l'autre coté du fleuve. Mais comme il n'y a pas de pont avant 300km, il faut traverser en bateau. Ce sont quelques heures pour traverser les nombreuses ramifications et arriver à Goya.

Buenos Aires tout droit pendant 500km.

La province d'Entre Rios, parfaitement plate, coincé entre les 2 grands fleuves Paraná et rio Uruguay, est un immense marais gorgé d'eau.

Et la video du Carnaval :

4 commentaires sur “Carnaval de Corrientes

  1. Superbes photos vraiment! et l’iguane/reptile était en liberté ou apprivoisé!
    bonne route et bon steak !

  2. Patricia on

    Superbes costumes , les filles on en parle pas !! tu nous fait rever avec tes photos et films

  3. Babette on

    Quel bonheur, Yann, de te lire ! Merci de nous faire partager ces merveilles! J’ai adoré les chutes d’Iguazu, et tu sembles avoir été sensible au charme des belles danseuses!
    Je me régale à chaque fois que j’ouvre ton blog , si riche de tes rencontres, de tes belles images, de tes reportages au plus près de la vie. Je t’embrasse

Pour me faire plaisir, laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.