Valle de la Luna

En remontant la route 40, on passe par le parc Ischigualasto, plus connu sous le nom « vallée de la lune », puis le parc Talampaya avec ses grandes falaises rouges. C’était absolument magnifique, avec un effet assez impressionnant sur la lumière, suivant la direction de la lumière et l’angle d’observation les couleurs changent complètement comme vous allez le voir dans les photos suivantes.

Après quelques jours de désert plutôt aride on passe un petit col et wahu, on tombe sur cette vallée verte avec 2 niveaux de montagnes au fond. Au premier niveau c'est la vallée de la lune encore, puis complètement au dessus sous les nuages c'est le parc Talampaya.

ça rend vraiment comme ça quand on regarde dans la direction du soleil., On arrive enfin dans la vallée de la lune. Ce n'est pas une photo noir et blanc

avec différentes teintes de gris, blanc, en fonction des différents oxydes de minéraux., Mais ces mêmes collines vu de l'autre coté parraissent différentes, rose, verdatre

Le sol étant sableux et fragile on ne peut pas sortir du sentier balisé.

D'étranges formations de pierres sphériques.

C'est tellement aride que cet arbre a choisi de faire sa photosynthèse sur le tronc pour eviter d'avoir des feuilles trop grandes et de perdre son eau par évaporation.

Superbe coucher de soleil sur ces falaises rouge.

On a trouvé un fil d'étendage pour faire sécher le linge !

Un petit bout de route nous mêne au parc Talampaya juste au dessus.

On en profile pour faire un petit photo shooting.

Au fond on remarque que toutes les couches sont empilées horizontalement. À l'origine c'était horizontal, ça s'est redressé. En parcourant cette vallée on fait un voyage dans le temps, de -200 à -260 million d'année. Les couleurs correspondent aux différents minéraux qui se sont déposés au cours de ces 60 millions d'année., puis avec la collision des plaques qui ont formées les Andes

Ici une fissure sur laquelle on peut mesurer le déplacement grace au motif coupé en deux.

Voilà, vous avez 60 millions d'années de dépot devant vous :

Le soir en campant on rencontre quelques argentins voyageant en van.

Un commentaire sur “Valle de la Luna

  1. Magnifique et impressionnant …nous on passe, les minéraux restent … Encore encore !!

Pour me faire plaisir, laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.